point d'energie

 

Un symbole de pouvoir

 

Chakra (roue) au centre du drapeau de l'Inde

 

Dans l'Inde ancienne, le mot désignait un disque de métal — or, cuivre ou fer — symbolisant le pouvoir d'un râja dit Chakravarti : celui qui fait tourner la roue de la destinée des hommes, qui tient leur vie dans ses mains, mais aussi, peut-être, celui qui est à l'image de Sûrya, le soleil. Le titre de Chakravarti ou Chakravartin était donné à un souverain ayant fait le sacrifice du cheval ou ayant réalisé de grandes conquêtes.

 Dans l'hindouisme, la roue représente la structure des mondes et de l'individu, « dont le moyeu est le cœur, les rayons ses facultés et les points de contact avec la jante les organes de perception et d'action ».

 Le terme fut ensuite utilisé pour qualifier Bouddha et les souverains bouddhistes qui font tourner la roue de la loi ou dharmaChakra-mudrâ.

 On retrouve ainsi très logiquement une représentation de Chakra dans l'emblème et le drapeau de l'Inde. À l'origine, devait se trouver dans la bande blanche le rouet de Gandhi, c'est-à-dire l'outil emblématique de l’autosuffisance. Il fut plus tard remplacé par le Chakra d'Ashoka, un symbole bouddhiste, sous l'influence de Bhimrao Ramji Ambedkar, le rédacteur hors-caste de la constitution indienne qui finit par se convertir au bouddhisme.

 

Les Chakras du yoga

 

Les Chakras spirituels décrits dans le Kundalinî-yoga,sont représentés par des fleurs de lotus et marquent, sur le corps vital de l'homme (prânamaya-kosha), les étapes de la progression de la Kundalinî le long des nâdi (canaux), sushumna (canal central parasympathique), ida (canal sympathique gauche) et pingala (canal sympathique droit), qui relient entre eux les chakra (centres d'énergie). Les Chakra sont aussi reliés par un circuit plus direct appelé merudanda. Dans le tableau ci-dessous, les couleurs de la colonne de gauche suivent la convention généralement adoptée par le mouvement New Age, les couleurs de la colonne de droite sont celles généralement mentionnées dans les écrits traditionnels (il existe cependant des divergences suivant les traditions).

 

Les sept couleurs des Chakras principaux sont également les couleurs de l'arc-en-ciel.

Chakra et bouddhisme


Chapiteau d'Ashoka

 Ces modèles védiques ont été adaptés par le bouddhisme tibétain et le shingon japonais ou vajrayâna. Le Chakra est aussi, dans l'iconographie bouddhiste, le halo ou auréole qui accompagne la représentation des saints hommes, derrière leur tête, le shirashchakra, leur corps, le prabhâvali, composée de flammes, le jvâla.

 Avant que la rencontre des mondes indien et grec n'introduise une représentation figurative du Bouddha, celui-ci n'était représenté que par un Chakra, parfois au sommet d'une colonne ou lât, comme le chapiteau d'Ashoka qui est devenu l'emblème de l'Inde.

Chakra et autres disciplines

  La médecine chinoise traditionnelle se base sur un modèle voisin du corps humain comme système d'énergie traversé par des vaisseaux et des points, ceux utilisés par l'acupuncture. Cependant, aucune preuve physique ou physiologique ne vient pour l'instant à l'appui de ce modèle.

 Cependant, à l'exception du 6e Chakra (troisième œil) et du 7e Chakra, les Chakra sont situés sur le Vaisseau Conception qui est un méridien fondamental en médecine chinoise. Chaque Chakra correspond à un point précis de ce méridien et à des actions sur les fonctions des divers organes lui correspondant. Ainsi :

 Le 1er Chakra, « Chakra de la racine » correspond au point no 3 du vaisseau conception (VC), il est en lien avec le métabolisme, le système lymphatique et la vessie. Il est lié aux glandes surrénales.

 Le second Chakra, c’est le Hara, (VC no 6), le centre de l’énergie, il est en lien avec les reins, l’appareil reproducteur, les intestins et le système immunitaire. Point maître du foyer inférieur. Il régit l’activité des ovaires et des testicules (les gonades)

 Le troisième Chakra, le Plexus solaire (VC no 12) est relié au pancréas, il a une action sur le foie et la vésicule biliaire ainsi que sur le système digestif (estomac). Point maître du foyer médian.

Le quatrième Chakra, « Chakra du cœur » (VC no 17), est en lien avec le cœur, le système circulatoire les poumons et le thymus. Le lien avec le thymus est important pour le travail avec les enfants car cette glande s’atrophie rapidement avec l’âge, il a pour fonction la production des lymphocytes au début de la vie. Point maître du foyer supérieur.

Le cinquième Chakra, « Chakra de la gorge » (VC22), c’est le centre du système respiratoire, en lien avec le fonctionnement de la glande thyroide, il est important pour le fonctionnement du cou, de la voix et des mains.

Le sixième Chakra, le troisième œil, situé sur le Vaisseau Gouverneur (VG) est le seul chakra qui n’a pas de point de correspondance avec les points du Vaisseau gouverneur, cependant il est en lien avec l’hypophyse, et soutient la fonction des yeux et du système nerveux.

Le septième Chakra, « Chakra coronal ou du ciel» (VG 20), il est en lien avec la glande pinéale (épiphyse), son action porte sur l’activité du cortex cérébral, il a une action importante sur la circulation de l’énergie dans le corps et sur les activités intellectuelles, la concentration et la mémoire. Il harmonise l’énergie yang du corps.

*Le Reiki évoque les Chakra.

* Le concept de Chakra est repris par le mouvement New Age qui a redéfini le code de couleurs représenté dans la première colonne du tableau ci-dessus.

* La chakrologie est un néologisme quelquefois employé par des praticiens de médecine alternative ou des philosophes ésotériques, pour désigner l'étude des Chakra.

* Les Rosicruciens (étudiants de la philosophie Rose-Croix), ont un système décrivant les centres spirituels humains appelés « centres psychiques », qui est comparable.

Il y a de nombreuses et différentes écoles de chakrologie, certaines d'entre elles sont basées sur les anciennes traditions ésotériques tantriques indiennes, des interprétations New Age, des analyses occultes occidentales, etc.

Le physicien et philosophe ésotérique Arvan Harvat considère qu'il est très difficile de développer une science unifiée et cohérente des Chakra qui intégrerait tous les éléments actuels.

1 vote. Moyenne 1.00 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site